XXIe siècle. Début du siècle. Dans la rue, dans les médias, partout, nous entendons des paroles vides, usées, abimées, tergiversées. Nous ne les croyons plus. Elles ont perdu leur origine, leur identité. Peut-être faut-il chercher dans son origine, dans ses débuts narrés dans les mythes pour trouver à nouveau la parole pure, sincère, qui arrive à nouveau à être l’instrument d’une véritable communication entre les hommes.